Tarot restauré original

Il existe aujourd’hui des centaines de jeux de Tarot et chaque année de nouvelles créations en augmente le nombre. Certains sont d’une grande beauté et d’autres, insignifiants. Alors pourquoi un nouveau jeu me direz-vous ? Personnellement, nous avons toujours des préférences que ce soit dans la conception des images ou dans les couleurs, par exemple. Pour ma part, pratiquant le tarot depuis plus de 25 ans et passionné par l’histoire des tarots, j’ai décidé de poser mon regard sur l’origine des jeux avec toute sa symbolique ésotérique.

C’est au milieu du XIIe siècle qu’un groupe de bénédictins, dirigé par l’Abbé Suger (1080 – 1151), aurait agit secrètement dans le scriptorium de la basilique Saint-Denis et aurait travaillé sur la construction du premier Tarot de Marseille. Ce travail a été repris bien des années après. C’est en 1760 que Nicolas CONVER grava le plus célèbre et le plus respecté des jeux anciens de Tarot de Marseille, repris sur des documents originaux du XIIe siècle (à l’époque de l’Abbé Suger). La mise en couleur au pochoir compte six teintes (sans compter le trait noir). Ce jeu magnifique a été reproduit à plusieurs reprises, mais rarement dans le respect des couleurs et des objets (certains auteurs y ont rajouté un certain nombre d’objets n’ayant pas leur place sur ce style de jeu).

Mon activité parallèle de psychanalyste Jungien m’a permis d’étudier, pendant de longue année, la symbolique du tarot. C’est avec une grande envie de remonter aux sources de la symbolique ésotérique que j’ai créé ce jeu qui respecte les couleurs et les symboles des cartes d’origines.

Tout ce travail d’enseignement, je le communique aujourd’hui à travers des ateliers, stages et conférences, et par l’enseignement avec les cours à distance sur le Tarot de Marseille.

Pour aller plus loin dans l’histoire >> Histoire du Tarot 

[wysija_form id= »1″]

Les 22 arcanes majeurs du Tarot Restauré Original.

Le Mat Tarot restauré Original par Franck Durand

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les « Mentions Légales  » pour le  : COPYRIGHT © Franck Durand 2014