Blog

Comment et pourquoi se reconnecter à son enfant intérieur ?

Posté par:

L’enfant intérieur représente la part de vous qui conserve son innocence et ses émotions de l’enfance. Il incarne les souvenirs de joie et de tristesse, ainsi que la dimension créative qui réside en chacun de nous et qui aspire à s’exprimer.
C’est votre enfant intérieur qui nourrit vos désirs et vos envies, qui ressent de la tristesse face à des événements rappelant des souvenirs enfouis, et qui rit devant ce qui vous mettait en joie lorsque vous étiez enfant. En réalité, l’enfant intérieur est la somme de vos souvenirs, de vos rêves et de la manière dont vous les avez intégrés en tant qu’adulte.
Si, en grandissant, vous avez négligé de prendre soin de cet enfant intérieur, de l’écouter ou de le nourrir à travers des actions qui le comblent. Au long de votre vie, il vous le rappellera en suscitant des émotions, des blocages ou autre, dans le but de vous rapprocher de lui.
Votre véritable essence, votre créativité ne peut être complète sans lui, et pour vivre en harmonie avec vous-même, vous devrez renouer avec lui, le guérir et surtout lui demander pardon.
Comment établir une connexion avec son enfant intérieur ?
Comment entrer en contact avec votre enfant intérieur ?
Un rituel lunaire. Avez-vous déjà réellement pris le temps de vous écouter ?
Avez-vous réalisé ce que vous vouliez faire dans la vie ?
Êtes-vous la personne que vous aviez toujours souhaitée devenir ?
Comment réagissez-vous face à vos émotions ?
Les vivez-vous pleinement ou les cachez-vous ?
En avez-vous honte ?
Êtes-vous facilement submergé par les larmes ou, au contraire, avez-vous du mal à pleurer ?
Vous arrive-t-il de vous sentir capricieux ou en désaccord avec votre vie d’adulte ?
Toutes ces questions sont nécessaires pour évaluer où vous en êtes avec votre enfant intérieur. Les réponses que vous apporterez constitueront le point de départ pour vous reconnecter avec lui. Au début, cet exercice peut sembler perturbant. Vous pourriez trouver ridicule, inutile, fou ou incohérent de vous asseoir et d’engager une conversation avec l’enfant qui réside en vous. Pourtant, vous possédez bel et bien cette part de vous qui est resté enfant et qui ne demande qu’à être entendue et comprise.
Pour vous connecter à votre enfant intérieur et entendre ce qu’il a à vous dire, vous devez d’abord vous plonger profondément dans le moment présent et le silence. Ce n’est pas dans le tumulte de votre vie quotidienne, entre le travail, les trajets en voiture ou parmi une foule de personnes, que vous parviendrez à entrer en contact avec lui.

Comment faire ?

La méditation est le meilleur moyen de favoriser cette connexion. Si vous n’avez jamais médité, c’est le moment de vous y mettre. Vous pouvez lire des articles sur les bases de cette pratique pour en savoir plus. Si la méditation ne vous convient pas, vous pouvez replonger dans votre enfance en vous remémorant vos souvenirs, en regardant des photos de vous quand vous étiez petit, en demandant à vos parents de vous décrire. En bref, rapprochez-vous autant que possible de qui vous étiez.
Pourquoi la méditation facilite la connexion avec votre enfant intérieur ? La méditation permet une connexion profonde avec votre être tout entier. Elle vous aide à définir vos priorités et permet à votre inconscient de prendre conscience de ce qui était auparavant caché. Si vous êtes débutant en méditation, vous pouvez télécharger des applications ou trouver des méditations guidées sur YouTube axées sur l’enfant intérieur. Consacrez au moins 30 minutes par jour à cet exercice. Chaque expérience est différente, mais une chose est certaine : si vous n’arrivez pas à vous connecter avec votre enfant intérieur dès votre première tentative, ne baissez pas les bras. Avec la pratique, l’écoute bienveillante envers vous-même et la patience, la connexion se fera naturellement.

Je me sens prêt à entrer en contact avec mon enfant intérieur, que dois-je faire maintenant ?

Une fois la connexion établie, commencez par lui dire bonjour, demandez-lui comment il se sent et écoutez attentivement sa réponse. Soyez ouvert et réceptif à ce qu’il a à vous dire, même si cela peut sembler étrange au début. Posez-lui des questions sur ses besoins, ses désirs et ses émotions. Laissez-le s’exprimer librement, sans jugement. Si vous ressentez de la tristesse ou de la colère, permettez-vous de pleurer ou de ressentir ces émotions.
Accueillez-les avec bienveillance. Vous pouvez également demander à votre enfant intérieur ce dont il a besoin de votre part pour se sentir en sécurité et aimé. Écoutez attentivement sa réponse et réfléchissez à la manière dont vous pouvez répondre à ces besoins dans votre vie quotidienne. Il est important de prendre soin de votre enfant intérieur en lui offrant amour, soutien et réconfort.  Cela peut se manifester par des activités créatives, comme dessiner, peindre ou écrire, qui permettent à votre enfant intérieur de s’exprimer.

Aller plus loin et créer des connexions solides

Vous pouvez de plus envisager de consulter un thérapeute ou un professionnel de la santé mentale qui peut vous aider à explorer davantage votre relation avec votre enfant intérieur et à guérir d’éventuelles blessures émotionnelles. N’oubliez pas que la reconnexion avec votre enfant intérieur est un processus continu. Soyez patient avec vous-même et continuez à cultiver cette relation en prenant régulièrement le temps de vous connecter avec lui.
En vous réconciliant avec votre enfant intérieur, vous pouvez expérimenter une plus grande paix intérieure, une augmentation de la confiance en vous et un sentiment de plénitude. Cette connexion profonde avec vous-même peut ainsi influencer positivement vos relations avec les autres et votre manière d’appréhender le monde qui vous entoure.
0